Loading...

LAURENCE CHELLALI

Amour perdu

“J’étais assise dans ce train qui emportait ma vie, face au paysage infini de la mer. Il avait suffit du nom d’une gare pour que les images du passé affluent ; ma rencontre avec toi, Matteo mon marin, comme je t’appelais en riant.
J’avais vécu bien des amours depuis lors, mais tout à coup celui-ci avait pris le goût particulier de la perte. Que s’était-il donc passé entre nous pour que tu partes, pourquoi n’avais-je pas pu – pas su – te garder auprès de moi ?
Tout à coup je comprenais que tu étais mon Regret, celui de ne pas avoir attendu ton retour, d’avoir eu peur de la solitude ; j’avais pensé, orgueilleuse que j’étais, que je pouvais être aussi vaste que la mer et qu’aucun horizon n’était mon rival.
Mais je m’étais trompée et je t’avais perdu à jamais.”

 

 

Voir le livre d’artiste “Amour perdu”

 

*******

Février 2013

Edition de 6 et 2 épreuves d’artiste

Dimensions : 45 x 45 cm

Facebook
Twitter
Whatsapp

Close Menu